Historique

C’est le 10 avril 1971, dans la province francophone de Québec, que les liens officiels entre Auroville et le Canada se sont établis avec la naissance de la première association, inscrite alors sous le nom de Société de développement pour Auroville Inc. Le 9 mai 1978, cette association prenait le nom d’Auroville International Québec pour ensuite devenir, le 30 novembre 1993, Auroville International Canada. C’est un organisme de bienfaisance dirigé par des bénévoles, dont le siège social légal est situé à Montréal, au Québec. Tout comme Auroville en Inde, notre association a connu certaines périodes de consolidation depuis sa fondation. Elle regroupe pour l’instant 30 membres, et actuellement une vingtaine de canadiens vivent à Auroville.

Depuis ses débuts, les locaux de l’association se sont déplacés en résidences privées. Basée pendant plusieurs années à Aylmer près de Hull, l’association a de nouveau déménagé à Montréal pour se rapprocher du noyau actif de ses membres. Au début des années 80, la boutique ‘Lueurs d’Auroville‘ offrait un espace de vente de produits artisanaux d’Auroville ainsi que des livres de Sri Aurobindo, Mère et Satprem, et devenait un lieu chaleureux de réunions et d’informations.

Plusieurs membres ont fait des séjours à Auroville et se sont engagés, par la suite, à faire connaître le projet aurovilien, à acheminer des dons à Auroville et à garder le phare de ce bel idéal, tout comme les autres centres d’Auroville International établis dans différents pays.

À l’été 2001, année de notre 30e anniversaire, nos membres ont approuvé une modification de sa réglementation interne pour autoriser la création de divisions provinciales à l’extérieur du Québec, et permettre ainsi une participation accrue du Canada à la cause aurovilienne. À l’automne 2001, une division provinciale a été créée dans la ville de Toronto, en Ontario, dont la responsable est Catherine Blackburn (voir Association). Ce chapitre ayant pour but de desservir cette partie du pays. En novembre 2005, nous élargissions à nouveau notre participation canadienne avec une représentante provinciale en la personne de Satya Bellerose pour la Colombie-Britannique (voir Association). Tout citoyen canadien est le bienvenu pour promouvoir l’idéal d’Auroville dans sa province de résidence.